Guerrière, rusée et éprise de liberté, telles sont les arcanes de la Famille Ackermann !

Une excentricité parfaitement assumée tant visuelle qu’intellectuelle tel est le modus vivendi de la Famille Ackermann.
Une famille d’aristocrates globe-trotters aux centres d’intérêts éclectiques, à la réthorique incisive,
la sagacité affûtée et dont la liberté de penser et l’ouverture d’esprit
sont la hantise des dictateurs de tous types qui veulent imposer leur fausse expertise.

Découvrez Cyril, Pascale, Morgan et Capucine Ackermann ces insoumis pugnaces
qui revendiquent l’élitisme au quotidien sur ce site de présentation de la célebrissime Famille Ackermann !









Avatar
Toujours au côté de sa famille dans l’intimité, il redevient une ombre lors des apparitions publiques de celle-ci.
Il n’existe aucune représentation iconique
de Cyril qui dit-on, disparait dans ses tableaux lors de la moindre exposition médiatique de la famille Ackermann.

Avatar
Sociale mais indépendante, autoritaire mais à l’écoute, exigeante mais … Non en fait elle est très exigeante ! Sa passion pour la littérature, qu’elle aime transmettre et pas uniquement à ses enfants, l’a amené dans les recoins les plus abscons du monde, allant même jusqu’a échanger sur les auteurs du 19éme avec des geeks édentés et illettrés qui ne savaient même pas que le python étaient un serpent. Comme elle le dit elle-même : "Mon abnégation envers les plus médiocres de ce monde me perdra …"
Avatar
La perception globale est la clé pour comprendre le monde lui répétait sans cesse son grand-pére un génie de linguistique au savoir à la limite de l’omniscience. Morgan a développé ses aptitudes polymathiques à un niveau quasi paroxystique sur les conseils de son grand-père et la supervisée de sa mère. Morgan sillonne le monde inlassablement à la recherche de stimulations intellectuelles...
Avatar
Amazone contemporaine, guerrière de l’élégance et ennemie jurée des pitoyables féministes médiatiques et misandres ! Capucine est une jeune fille qui aime s’habiller avec raffinement et qui trouve que le plus bel atout d’une femme reste son cerveau. Styliste stylée et actrice dégagée, Capucine déplore la médiatisation des pathétiques artistes pseudo-engagés...






La PEUR, l’arme ultime des états sur les populations.

Depuis le dernier « great reset » que les vrais historiens situent entre 1811/1813,
déclenchés par les mêmes qui sont toujours au pouvoir actuellement et par le truchement du système HAARP, ceux que l’on nomme l’état profond (les familles de la noblesse noire lié aux familles illuminatis) n’ont eu de cesse que d’insuffler la peur aux populations dans le but de les soumettre et de les contrôler chaque jour d’avantage. Pour cela, ces familles ont crée des frontières puis des pays et enfin des états. A ces derniers, ces familles leur ont donné cinq piliers de soumission, inébranlables et dont les plèbes à travers le monde sont incapables de remettre en question la fonction inéluctable au bon fonctionnement de la matrice dans laquelle nous sommes enfermés.

- Le premier pilier est l’état lui-même, ses institutions et ses dérivés associations, fondations, ONG ou encore sociétés etc …
dont la subsistance dépend du bon vouloir de l’état.
Mais l’Armageddon étatique n’est autres que la prison législative dans laquelle nous moisissons depuis notre naissance.
Les lois ! Alors qu’en tant qu’être humain nous ne devrions avoir que des devoirs les uns envers les autres, les lois permettent de soumettre les populations, de créer de l’animosité entre les individus, la création de tribunaux et de l’arsenal qui s’y rattache et enfin la répression justifié par toujours plus de lois. En 1825 Victor Hugo déplorait dans une lettre intitulée « guerre aux démolisseurs » la destruction de l’héritage architectural de notre passé que les états entreprenait déjà avec vigueur. Mais il constatait aussi que, déjà quarante quatre mille lois ineptes soumettaient la population française. Deux cents ans plus tard, plus ou moins 10 lois par jour ont été érigées puis appliquées (toujours, justifié par les états pour le « bien commun ») pour arriver à presque six cents mille lois, qui sont le socle de la matrice d’esclavage dans laquelle nous vivons.

- le second pilier de soumission n’est autre que le système bancaire auquel nous pourrions associé
les assurances qui sont tous deux des outils d’esclavages très puissants. Une famille contrôle (la famille Rothschild) et régule l’économie mondiale via la mafia du sytème fiduciaire des 165 banques centrales montées en réseau comme des ordinateurs et contrôlées par le serveur principal la BRI (banque des règlements internationaux) qui a pour résultat de transformer la lie que nous sommes en locataire de notre propre argent. Quelque soit la banque ou vous avez votre compte, elle est contrôlée par la banque centrale du pays, elle même sous contrôle de l’état lui-même sous contrôle des familles dirigeantes. Il en est de même pour les assurances, une seule famille (la famille Collins) est propriétaire de tout le réseau mafieux d’assurance mondiale. Peu importe que vous changiez ou non d’assurance, elles ont toutes le même but la soumission des populations et la multiplication des contentieux pour maintenir la domination des élites pérenne et écraser les individus par la peur et la répression au cas ou vous n’êtes pas assurés.

- Le troisième pilier de soumission est la communication.
Depuis le 25 mars 2020 la France n’a plus d’état (même si en réalité la France est sous le contrôle des états-unis depuis 1949)
car celui-ci à donné son pouvoir à un conseil sanitaire que la population n’a pas élu, en jouant sur l’ »urgence » de la situation.
Pour faire accepter cet état de fait aux moutons serviles français, l’état à utilisé toute la puissance de son pilier médiatique en imposant une propagande de guerre impitoyable et faisant naitre le sentiment de peur même chez les plus incrédules des serfs dociles.
Chaque support de communication à été réquisitionné ;
Télévision, internet, journaux, cercles d’influences ou encore réseaux d’état,
tous à l’unisson assénants peur et panique sur les populations sans leurs laisser une seconde de pause de façon à graver la peur dans leur ADN. 100% des médias dans le monde sont la propriété de ce que nous famille Ackermann nommons le gouvernement de la pénombre.
Aux même titre que les deux familles précédemment citées, qui contrôlent le système bancaire et d’assurance cachées derrière d’innombrables fonds d’investissement et autres outils de dissimulation, ces familles contrôlent l’intégralité de l’éco-système médiatique de la même façon,
les deux fonds d’investissement les plus puissants de la planète étant le Vanguard Group et le Blackrock. Les familles qui les contrôlent possèdent toutes les ressources de ce monde.
Ces familles n’apparaissent jamais au grand public, elles créées d’abord un narratif acceptable dans les clubs ultra élitiste dont elles sont membres et bien souvent fondatrices, prenons le « réchauffement climatique » par exemple, ce narratif est ensuite transmis aux agences de renseignements (CIA, FBI, Quai d’Orsay en France etc …
la même chose dans chaque pays ...) qui contrôlent les agences de presse (l’AFP a pour actionnaire majoritaire l’état Français, pendant que Reuters à pour actionnaires la banque centrale du Canada ainsi que la couronne anglaise et les Rothschild ou encore AP news propriété des Rothschild) qui diffusent ce narratif à tous les supports de communication du monde entier allant d’un article sur un blog en passant par les journaux, le journal télévisé, des reportages, documentaires, témoignages ou encore film hollywoodien ou d’auteur pour satisfaire le spectateur lambda amateur de fast and furious au bobo parisien ou New-Yorkais pseudo intello préférants un film intimiste.
Peu importe le type de communication l’essentiel étant de garder le même narratif. Du riche au pauvre, de l’intelligent au stupide, du moche au beau ou encore du sportif au non sportif, chaque individu de ce monde doit ingérer le narratif de ces familles via le pilier médiatique des états garant de la stabilité de la matrice.

-Le pilier numéro quatre n’a même pas besoin de vous êtes présentés,
il s’agit du système médical. Offrons-nous une légère digression historique …
En 1889 John D Rockefeller le fondateur de la lignée et considéré à cette époque comme l’homme le plus riche du monde via sa compagnie pétrolière la Standard OIl (même si nous savons que les familles les plus riches règnent déjà sur ce monde depuis le 12/13 ème siècle). John D à une image publique affreuse ce qui est mauvais pour ses affaires a venir. Il engage un attaché de presse en la personne d’Ivy Lee, qui comprend que l’argent n’étant plus le problème puisqu’il est une évidence et crée ce qui deviendra plus tard le "charity business », c’est à dire comment étendre son influence et son contrôle des masses tout en passant pour un grand altruiste et philanthrope au près de cette chair à canon qu’il méprise tant. En 1901 donc John D crée le conseil pour la médecine en achetant les médecins cupides et en étant le principale financier des plus grandes universités de la planète. Puis cela étant, il crée une fausse médecine dont le but est de maintenir la maladie dans la vie de chaque individu pour y ajouter des protocoles médicaux économico-politiques sans aucun fondement scientifique. Depuis cette époque les médecins sont formés dans les universités de Rockefeller et exercent dans les hôpitaux, cliniques ou fondations de Rockefeller et prescrivent aux patients les médicaments de Rockefeller, issu de l’industrie pétrochimique, lorsque ce cher Jhon D rachète IG Farben en 1924 ancêtre de BASF ou encore SANOFI en France dont ces sociétés sont issues. John D est un pétrolier, un homme d’affaire qui à très vite compris que la peur de la maladie est une source intarissable de contrôle des masses. John D est l’un des principaux fondateur du cinéma d’Hollywood … Nous vous invitons a vérifier que dans chaque série au moins un épisode est consacré aux virus …

-Le cinquième et dernier pilier :
le système éducatif ou comment orienter l’esprit dès le plus jeune âge. C’est peut-être le plus nauséabond des cinq piliers gouvernementaux, car il permet distiller année après année dans la tête des enfants le fonctionnement des quatre premiers piliers puis les préparer à l’évidence absolue,
que la façon dont la société s’organise et fonctionne n’est certes pas parfaite mais l’état le dieu état devrions nous dire, fait son maximum pour prendre soin de sa population de façon à ce qu’une fois adulte, l’enfant emprisonné devienne un esclave consentant.
L’école (c’est encore John D Rockefeller qui créa le conseil pour l’éducation en 1902, toujours sur une idée d’Ivy Lee) est fondée sur le modèle prussien de 1783 dont l’idée est de promouvoir la docilité et la soumission et de bannir la réflexion. Bien entendu, l’état, pour maintenir l’illusion d’une école ouverte encourage les débats mais à l’intérieur d’un carcan idéologique très limité et toujours dichotomique. Un exemple d’actualité, si vous êtes pour l’Ukraine en prenant comme source d’information BFM vous êtes le citoyen idéal que le gouvernement et ses différents piliers glorifient. Si vous êtes pour Poutine et la Russie vous êtes quelqu’un de peu recommandable mais le gouvernement tolère une position argumentée même si elle semble absurde et relatée par des médias d’opposition (qui sont quand même la propriété des mêmes familles).
En revanche, si vous considérez que ce qui est relaté par les médias est un narratif gouvernemental ridicule dont le but est de cacher les 35000 enfants sortis des tunnels de Kiev par l’armée et l’arrestation et l’exécution du pédophile Zelensky et du Transgenre Christine Lagarde, tous les deux en charge du FMI (propriété des Rothschild) et des 750 milliards de billets imprimés en 2020 par ces derniers alors que l’économie est déjà morte depuis 1998, alors là vous sortez des limites et devenez un ennemi de l’état. L’école à pour but de garder les individus dans les limites établies par les états d’ou le fait que l’âge d’entrer à l’école est de plus en plus tôt et qu’elle soit obligatoire pour tous sous couvert d’équité républicaine.
Le système éducatif comme les autres piliers, véhicule lui aussi la peur sous plusieurs formes. Peur de l’échec, peur du rejet social, peur d’être en dehors de la loi etc … Autant de peurs, qui vont permettre aux états de façonner des clones soumis en gardant en eux ces mêmes peurs à l’âge adulte.

Nous vous l’assenons depuis plus de deux ans maintenant, le seul combat qui doit avoir lieu est pour nos libertés, notre indépendance en tant qu’être humain et notre sortie définitive de la matrice que les états maintiennent avec férocité et violence pour continuer à jouir des privilèges que seule une société déséquilibrée dans laquelle une élite domine les populations peut octroyer. La fin des états et da la structure institutionnelle est la voie unique vers notre liberté. N’oubliez pas que le Covid n’existe pas, les symptômes présentés par les médias, les états et les médecins comme ceux du Covid sont ceux du vaccin. Le vrai virus c’est le trafic international d’enfants et d’êtres humains dont sont complices tous les états du monde ainsi que toutes les sociétés les plus importantes de cette planète creuse et que le vaccin c’est l’ARMÉE.

Encore un peu de patience, nous sommes dans la dernière ligne droite de se plan pour sauver l’humanité.

Trust the plan (jusqu’au bout) Military is the only Way Nesara/Gesara

Famille Ackermann 😇









sofaackermann






© La famille Ackermann 2021
Visiteurs : 765827772365221474